A en croire la RTG cette décision fait suite à un compromis trouvé entre la Guinée et Rusal.

A rappeler que depuis six (6) mois 1300 travailleurs de Rusal sont sans salaire, à la suite d’une grève pour l’amélioration des conditions de vie.

A ce jour, Rusal n’a toujours pas accepté de reprendre le travail, conditionnant en vrai maitre chanteur la relance des activités à l’obtention d’une convention sur Dian-Dian.

De l’avis d’un haut responsable de l’usine, la raffinerie de Friguia qui n’est plus rentable pourrait bénéficier d’une partie du fonds mobilisé auprès des actionnaires de Rusal pour le financement de Dian-Dian. Un véritable jeu de chantage auquel les actionnaires même n’échappent pas.

Focus de GUINEE24.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here