Selon les faits, Youssouf Fofana un des colocataires de la victime explique, « le Samedi je suis rentré à 18 heures à la maison puis je suis allé suivre le ballon à la télévision. A mon retour à la maison, je me suis immédiatement couché mais j’ai aperçu la lumière de la torche dans la chambre de la défunte. Je n’ai rien constaté comme bruit dans sa chambre durant la nuit. Peu après ma femme est rentrée pour se coucher aussi».

Et de poursuivre, « à mon réveil le matin, j’ai vu la fille de la défunte couchée avec la jeune sœur de ma femme. J’ai demandé à la fille pourquoi elle a passé la nuit avec ma belle sœur. Elle répond qu’elle a tapé à la porte de sa maman mais elle n’a pas ouvert la porte. Aussitôt, j’ai tapé à sa porte et personne n’y répondait. Immédiatement  je me suis déplacé pour aller informer notre  logeur pour lui en expliquer. Sur coup, nous avons informé le chef de secteur et ensemble, nous avons tapé à la porte et toujours il n’y avait aucun signe. C’est ainsi que  nous avons décidé de défoncer la porte. C’est en ce moment que nous avons constaté qu’elle s’était pendue à la charpente de sa chambre à l’aide d’une corde. », A-t-il expliqué.

Selon ces voisins, la victime souffrait d’une dépression mentale.

Informées, les autorités judiciaires se sont rendues sur les lieux avec la brigade mobile afin d’ouvrir une enquête.

A noter que le suicide commence à gagner du terrain à Faranah, ce dernier cas intervient trois mois après la découverte du corps d’un homme complètement décomposé dans le bas-fond au quartier Tonkolonko 2.

Yahya  Drame

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here