Un homme âgé de 55ans a été assassiné par des bandits armés.

C’est au cours de l’attaque de son domicile que la victime, marié à deux femmes et père de deux enfants a reçu trois balles au niveau du thorax avant de succomber à ses blessures à l’hôpital régional Alpha Oumar Diallo de Kindia.

 Son fil aîné de la victime explique : « je dormais profondément quand j’ai entendu des coups de fusil. Quand suis sorti, un des bandits m’a intimé l’ordre, en disant : "petit quitte !" ; j’ai levé mes bras et suis rentré aussitôt dans la chambre. Entretemps, j’ai entendu trois coups de fusil ; suis ressorti en courant et j’ai trouvé mon père couché. En ce moment, il n’était pas mort, mais le saignait beaucoup. Nous l’avons transporté d’urgence à l’hôpital où il a rendu l’âme, …»

Le Kaniaka

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here