Objectif,  toucher du doigt le niveau d’avancement des travaux qui sont exécutés à 80%  pour un coût estimé à 1 700 000 000 GNF, financé par la fondation Roi Mohamed VI.

Selon Aboubacar Camara, chef de chantier  du  débarcadère de Teminetaye « dans ce débarcadère on a presque réalisé tout ce qu’il faut pour répondre aux normes d’un débarcadère. Il est comprend une salle de  fabrication des glaces, une  salle de découpage, les chambres froides, les magasins, les murs de soutènement aussi pour le débarcadère. Donc pour le moment on a quelque chose de 80% de réalisation et on à l’espoir que d’ici  la fin du mois prochain nous finirons les travaux »

Hadja Salematou Bangoura, chef de port débarcadère de Teminataye, s’est avant tout réjouie de la visite du Roi Mohamed VI dans le pays mais en particulier au port de Teminataye. Car pour elle, ce don est une fierté pour tout le peuple de Guinée et, c’est aussi une manière de prouver au Roi que l’argent qu’il a investi pour la construction de cette infrasructure n’est pas parti dans les poches mais plus tôt pour la réalisation de ce débarcadère  qui aidera beaucoup de pêcheurs guinéens et étrangers, … Ainsi, le Roi a profité de sa visite dans notre capitale pour voir l’état d’avancement des travaux ». 

Le ministre de la Pêche et de l’aquaculture, André Loua pour sa part dira que  «c’est pour vous dire jusqu’à quel point, il est intéressé à développer le secteur de la pêche artisanale. Donc, l’objectif de la mission s’était de savoir  quel est l’état d’avancement, et pour voir quels sont nos besoins afin que nous puissions les lui exprimer pour compléter cette infrastructure. C’est cette occasion que nous avons saisi pour exprimer cette doléance ; parce que, le projet n’a pas prévu un ponton qui lierait les pirogues à l’infrastructure.   Il a accepté et s’est engagé à donner des instructions à son ministre pour faire les études et d’ajouter cela au projet ».

Balla Yombouno

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here