Saïf al-Islam Kadhafi est libre. Le groupe Abou Baqr al-Sadiq assure l’avoir relâché vendredi soir 9 juin. En fait, le fils du dirigeant libyen bénéficiait de conditions de détention très confortables, d’ailleurs depuis l’année dernière il était autorisé à aller et venir dans Zenten, à rencontrer des notables locaux. Mais désormais, il est donc totalement libre de ses mouvements et a quitté la ville, même s’il reste sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale.

Difficile de dire où il se trouve. Peut-être en Egypte où il dispose de soutiens, mais plus probablement toujours en Libye. Soit dans l’Est auprès d’alliés politiques dont le général Haftar. Soit dans le sud du pays. Peut-être à Sebha, où certains habitants ont célébré ce samedi soir l’annonce de sa libération.

Des groupes proches de l’ancien régime répètent depuis quelque temps que Saïf al-Islam Kadhafi est le seul capable d’unifier et de stabiliser la Libye, qu’il pourrait même être candidat à une future élection.

Mais le fils du leader déchu ne bénéficie pas de la même popularité partout, loin de là. Selon un analyste libyen, sa libération risque de créer encore plus de division et poussera encore un peu plus le pays vers une guerre civile de grande ampleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here