Les Archives

Guinée: Réunion des acteurs politiques guinéens à Conakry le 3 juin 2013: Communiqué du Quai d’Orsay

www.guinee24.com - - Politique

Comme précédemment annoncé par notre rédaction, GUINEE24 vous livre l'intégralité du Communiqué du ministère français des affaires étrangères sur la Guinée: "La France accueille favorablement l’organisation le 3 juin à Conakry, à l’initiative du facilitateur de la communauté internationale, Saïd Djinnit, d’une réunion rassemblant les acteurs politiques guinéens.

Urgent: Le dialogue politique inter-guinéen démarre le lundi 03 juin sous les auspices de la communauté internationale

www.guinee24.com - - Politique

Lansana Kouyaté et Cellou Dalein Diallo ont été reçus jeudi 30 Mai au Quai d’Orsay, siège du ministère français des affaires étrangères par le Conseiller Afrique du département…. Les deux leaders politiques guinéens ont longuement exposé sur la grave situation qui prévaut actuellement dans le pays liée à la répression des manifestants par les forces de l’ordre, les cas de morts et de blessés sans oublier les dégâts matériels considérables.

Dernière minute: Les coordinations de la Basse-Guinée et de la Moyenne Guinée signent un pacte de solidarité ce jeudi chez le doyen Saikou Yaya Barry

www.guinee24.com - - Politique

Des sources proches des coordinations Haal pular et de la Basse-Guinée, les deux coordinations ont décidé à l’avenir de renforcer les liens de voisinage, d’amitié, de fraternité, de solidarité qui existent entre les deux communautés. C’était hier jeudi soir chez le doyen de la communauté Haal Pular, Elhadj Saikou Yaya Barry. La délégation de la Coordination de la Basse-Guinée était dirigée par Cheick Amadou Camara, ancien Ministre des Finances, Président de la Communauté Soussou.

Dernière minute: Manifestation et tirs d’armes automatiques nocturnes ce jeudi à Hamdallaye, Bambeto, Cosa…

www.guinee24.com - - Politique

L’axe Hamdallaye, Bambeto, Cosa… était en ébullition toute la nuit de jeudi 30 Mai où, les populations et les quartiers environnants ont vécu sous les tirs d’armes automatiques. La situation est si grave qu’elle a tendance à être banalisée. Et cette banalisation de la violence conduit inévitablement à la descente aux enfers. Au chaos. Il y a deux semaines, exactement comme à Gaza, à Mogadiscio, à Bagdad…, la tension reste vive. Si fait qu’on en parle plus. C’est grave.