Âge des présidents : quand Mama Ellen Johnson-Sirleaf met les pieds dans la calebasse

www.guinee24.com - - Politique

 

À 80 ans, Ellen Johnson-Sirleaf a décidé de se fâcher avec le syndicat des chefs d’État. Dans une curieuse déclaration, l’ancienne présidente du Liberia exhorte ses pairs « trop âgés » à quitter le pouvoir afin de laisser la place aux générations montantes.

Dans son collimateur, une bonne dizaine de noms, dont un seul est explicitement cité par la « dame de fer » de Monrovia, dans une déclaration prononcée la semaine dernière?: celui de l’Ougandais Yoweri Museveni. Pas le plus vieux des chefs d’État (74 ans, dont trente-deux consécutifs de pouvoir absolu au compteur), mais symboliquement coupable d’être le dernier à avoir fait sauter le verrou constitutionnel de la limite d’âge afin de briguer, début 2021, un sixième mandat.

« S’ils ne s’en vont pas à temps, s’ils ne permettent pas aux classes d’âge plus jeunes d’accéder aux affaires, c’est la stabilité de nos États qui est menacée, poursuit Ellen Johnson-Sirleaf, auréolée de ses prix Nobel et Mo Ibrahim. Il est tout à fait malheureux que le président Museveni ne le comprenne pas. »

Avec J.A

 

Catégories:Politique