Démembrements de la CENI : « … C’est que la loi a été appliquée et les concertations sont en cours pour aplanir les divergences, … », déclare Cellou Dalein Diallo à l’AG de l’UFDG

www.guinee24.com - - Politique

 

Comme d’ordinaire, l’’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a tenu son assemblée générale ordinaire, le samedi, 24 août 2019 au quartier de la Minoère, dans la commune de Ratoma sous la présidence de Cellou Dalein Diallo.


La question de la répartition des membres des démembrements de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans les sous préfectures et préfectures figurait en tête des points inscrits à l’ordre du jour.

A propos, le leadeur de l’UFDG dira : « Nous sommes dans le processus de mise en place des démembrements de la CENI dans les sous-préfectures et les communes urbaines. Vous avez sans doute suivi, c’est comme si ça divise l’opposition. … Mais, c’est que la loi a été appliquée et les concertations sont en cours pour aplanir les divergences ... Sur  les 1 977 places accordées à l’opposition, l’UFDG a bénéficié de 1 161.

Certains partis se sont insurgés contre cette clé de répartition. La loi a été claire, car elle indiqué que chaque parti aura un nombre de représentants proportionnel au suffrage qu’il a obtenu dans les différentes localités à l’occasion des élections nationales et locales. L’opposition s’est retrouvée et elle a trouvé un consensus pour adopter une méthodologie de travail autour d’une commission de 19 personnes mise en place. Celle-ci a travaillé de la manière la plus rigoureuse et a donné des résultats. Certains n’étaient pas satisfaits des résultats obtenus, l’UFDG s’est dit disposée à regarder sur ses quotas pour rétrocéder si nécessaire à certains, en fonction de leurs besoins ».

Pour lui, « L’UFDG fait beaucoup pour éviter des divisions qui peuvent gêner l’unité et la force de l’opposition et donc, du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) ».

In  guineetodays.com


Catégories:Politique