Economie : Le FMI approuve une assistance de 41 millions de dollars en faveur de la Guinée

www.guinee24.com - - Politique

 

Le Ministre d’Etat à l’Economie et aux Finances a animé un point de presse, samedi, 27 septembre, à son département, informant l’ensemble du peuple de Guinée du soutien que la communauté internationale est en train d’apporter à la Guinée dans sa lutte contre l’épidémie d’Ebola.

C’était en présence du gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) et certains cadres du département des finances.

Selon le ministre d’Etat à l’Economie et aux Finances, Mohamed Diaré, depuis que cette épidémie Ebola existe en Guinée, la communauté internationale se mobilise davantage pour accompagner la Guinée. La preuve dira le ministre, la Banque Mondiale (BM) a accordé 25 millions de dollars de don. Et elle a annoncé d’autres financements.

«Le Fonds Monétaire International (FMI) a approuvé une facilité de crédit d’un montant de 41 millions de dollars, qui sera obtenu dès le début de cette semaine. La Banque Africaine de Développement (BAD) aussi a accordé 21 millions de dollars toujours dans le cadre de la riposte contre Ebola pour 2014 et 10 autres millions de dollars pour 2015», a annoncé le ministre guinéen de l’Economie.

Poursuivant, Mohamed Diaré a également fait savoir, que du côté de la France, pour la riposte contre Ebola, 6 millions de dollars seront obtenus en plus de la construction d’un laboratoire.

A préciser, que cette assistance immédiate du Conseil d’Administration (CA) du FMI aux trois pays touchés par Ebola (Guinée, Liberia et Sierra Leone) est de 130 millions de dollars. 41 millions pour la Guinée, 49 millions en faveur du Liberia et 40 millions pour la Sierra Léone, afin de renforcer le combat contre la fièvre Ebola.

«Le FMI a engagé un travail intense avec les autorités des pays touchés et leurs partenaires au développement, pour s’assurer que la flambée soit rapidement maitrisée et pour accompagner l’effort de reconstruction qui doit suivre», a informé la Directrice générale du FMI, Christine Lagarde, dans un communiqué de presse.

GUINEE24 avec AGP

Catégories:Politique