Elections 2018 : la Cour constitutionnelle confirme Félix Tshisekedi président de la RDC

www.guinee24.com - - Politique

 

Dans son arrêt rendu samedi 19 janvier, la Cour constitutionnelle a confirmé les résultats de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), proclamant Félix Tshisekedi président de la République démocratique du Congo (RDC). Le candidat de Cap pour le changement (CACH) est crédité de 38,57 % des voix, conformément aux résultats provisoires.

Il est élu pour un mandat de 5 ans à la tête de la RDC.

 

Après la proclamation des résultats définitifs de l'élection présidentielle, le calendrier de la CENI prévoit la prestation de serment le 22 janvier 2019.

Ce sera le premier transfert pacifique du pouvoir en RDC, depuis son accession à l'indépendance, le 30 juin 1960.

 

Félix Tshisekedi devient ainsi le cinquième président de la RDC. Il succède à Joseph Kabila, au pouvoir depuis le 26 janvier 2001.

Kasa-Vubu après l'indépendance

 

Le premier président de la RDC fut Joseph Kasa-Vubu (30 juin 1960-24 novembre 1965). Il a été élu démocratiquement au suffrage universel indirect. En 1965, il est renversé par le pouvoir militaire du maréchal Mobutu le 24 novembre.

C'est à cette date que Joseph-Désiré Mobutu s'autoproclame président de la République. Il organisera par la suite des élections en 1970 où il sera l'unique candidat pour le compte du Mouvement populaire de la Révolution (MPR).

 

Il est lui aussi renversé par un coup d'Etat militaire le 17 mai 1997. C'est Laurent-Désiré Kabila qui mène rébellion.

Kabila père et Kabila fils

 

Le 17 mai 1997, le régime Mobutu s'écroule. Laurent-Désiré Kabila, le chef de l'Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL) prend le pouvoir. Il va diriger pendant quatre ans. Il est assassiné le 16 janvier 2001.

Son fils, Joseph Kabila, le succède. Il preste serment le 26 janvier 2001.

En 2002 se tiennent les négociations à Pretoria en Afrique du Sud. À l'issue de ce forum, un schéma 1+4 est mis en place en 2003. C'est-à-dire un président et quatre vice-présidents. Joseph Kabila reste à la tête du pays jusqu'en 2006.

 

C'est en 2006 que la RDC organise ses premières élections, dont la présidentielle est à suffrage universel direct à deux tours. Joseph Kabila est élu devant Jean-Pierre Bemba.

En 2011, il est réélu. Cette fois-ci, la présidentielle se déroule à un seul tour. Joseph Kabila gagne l'opposant Etienne Tshisekedi.

 

La RDC organise pour la troisième fois les élections en décembre 2018. A l'issue du scrutin présidentiel, Félix Tshisekedi, fils d'Etienne Tshisekedi, est proclamé président.

Les 5 président de la RDC

 

Joseph Kasa-Vubu : 30 juin 1960-24 novembre 1965

Joseph-Désiré Mobutu : 24 novembre 1965-16 mai 1997 (renversé par un coup d'Etat après une rébellion conduite par Laurent-Désiré Kabile).

Laurent-Désiré Kabila : 17 mai 1997-16 janvier 2001 (assassiné)

Joseph Kabila : 26 janvier 2001-19 janvier 2019

Etienne Tshisekedi : à partir du 22 janvier 2019.

Avec Lebanco.net

Catégories:Politique