Fria : des femmes dans la rue, demandent le départ de la préfète

www.guinee24.com - - Societé

 

Un groupe de femmes a pris d’assaut le bloc administratif de la préfecture de Fria, lundi 13 mai 2019, pour demander le départ immédiat de leur préfète, Hadja Gnalèn Condé, accusée de « favoritisme dans les opérations de recrutement dans l’armée guinéenne et l’emploi des natifs de la localité à l’usine FRIGUIA.


Les manifestantes reprochent également la préfète d’avoir accordé la priorité aux entreprises étrangères au détriment des entrepreneurs locaux pendant les appels d’offre lancés récemment pour la réalisation de quatre (4) lots de travaux, prévus dans la commune urbaine, grâce à un financement, l’Agence Nationale de  Financement  des  Collectivités (ANAFIC).

 

Pour l’heure, la manifestation se passe dans le calme sous l’œil vigilant des forces de l’ordre.

« Nous allons  transformer  la manifestation en sit-in jusqu’à la satisfaction de notre principale revendication : le départ de notre préfète », a lancé une manifestante.

AGP

Catégories:Societé