Grève des enseignants : L’artiste Elie Kamano compte descendre dans la rue dans 48 heures

www.guinee24.com - - Societé

 

Après la rencontre d’Alpha Condé et les syndicats de l’Education au palais Sékhoutoureya qui n’a pas abouti à une résolution de crise, une voix contre cet état de fait s’élève. C’est le cas de l’artiste reggaeman, Elie Kamano au cours de l’émission d’une radio de la place, ce jeudi 16 Février 2017.


L’artiste donne un ultimatum de 48 heures au gouvernement guinéen pour trouver une solution à la crise des enseignants sinon, il compte de faire descendre les jeunes dans la rue. 

 

« D’ailleurs, je ne marcherais pas sur l’axe Bambéto mais je vais marcher sur l’autoroute. Parce que les gens ont tendance à confondre la marche sur l’axe Bambéto comme une marche violente de l’opposition », insiste Elie Kamano. 

 

Selon lui, les déclarations ne suffisent pas en Guinée, « c’est bien de faire des déclarations. Mais, ça ne suffit pas en Guinée. Si les opposants continuent à faire le silence coupable et s’ils refusent de descendre dans les rues, les enfants ne vont jamais aller à l’école cette année. Donc, il faut sortir dans la rue pour régler certaines choses en Guinée », martèle-t-il.

 

 

 

Par ailleurs, l’artiste Elie Kamano a lancé un appel aux autorités " les parents d’élèves s’apprêtent à des mobilisations pour que l’Etat donne satisfaction aux demandes des enseignants.  Parce qu’il est inconcevable que la future révolte populaire ne provient du secteur de l’éducation. C’est honteux ! "

 

Yahya  Drame

Catégories:Societé