Kindia : Inauguration du complexe de laboratoire du centre de recherche scientifique Guinéo-Russe

www.guinee24.com - - Societé

 

Le laboratoire scientifique Guinéo-Russe de diagnostic des maladies infectieuses a été officiellement inauguré ce mercredi 15 février 2017 à Pastoria, commune urbaine de Kindia, en présence du ministre d’Etat à la présidence chargé des investissements publics et privés Dr Kassory Fofana et de la ministre russe de la Protection des droits des consommateurs, Anna Popova.

 

 

Une inauguration qui a été sujette à une  cérémonie ayant connu  la  présence de quelques autorités guinéennes celles de la fédération de Russie.

Dans intervention, il l'envoyé du Chef de l'Etat dira que : « le Pr Alpha Condé m’a chargé de vous rassurer que la Guinée et la Russie continueront ce partenariat ; car sa volonté est que de faire de ce partenariat le point d’appui pour assoir les bases d’une coopération entre la Russie et le continent africain dont il a la charge de présider aux destinés aujourd’hui », a-t-il relevé.

Pour  la ministre russe de la protection des droits des consommateurs, Anna Popova, ce geste de solidarité à l’endroit du peuple de guinée est le fruit d’une très belle coopération.

 « La construction de ce centre sur instruction du président de la fédération du Russie dans le cadre de la coopération entre nos deux pays vise à renforcer la formation des spécialistes, des experts et scientifiques pour l’analyse et la détection des maladies infectieuses » affirme-t-elle.

Ce laboratoire est doté d’équipements modernes d’analyse et de détection de dernière génération, qui permettront à cet institut de renforcer ses capacités de recherche et, de lutter plus efficacement contre les épidémies en Guinée indique Abdoulaye Yéro Baldé, ministre de l’enseignement supérieur et de recherche scientifique.

« Il s’agit d’un centre de recherche et d’analyse pour mieux anticiper les maladies à venir et aussi, pour lutter contre celles qui existent aujourd’hui, telle que, Ebola, la fièvre lassa, le VIH/ SIDA, le paludisme et autres » précise le ministre Yéro.

A préciser que c’est par la signature des accords de création de centre de recherche entre les deux pays ainsi que la remise d’un important lot de médicaments à la direction de l’hôpital régional de Kindia que la cérémonie a pris fin.  

Catégories:Societé