Le corps de Mamoudou Barry, assassiné à Rouen sera inhumé ce lundi à Bolaro à Pita

www.guinee24.com - - Societé

 

Le corps de l'enseignant guinéen (sur la photo avec son épouse et leur enfant) victime d'une agression à Rouen (nord-ouest de la France) il y a deux semaines a été rapatrié samedi dans la capitale. Il sera inhumé lundi à Bolaro, son village natal, situé à 330 km de Conakry.


Le corps de Mamoudou Barry, 31 ans, est arrivé à l’aéroport de Conakry à bord d’un vol régulier parti de l’aéroport Charles de Gaulle, à Paris.

Il a été accueilli par des dizaines de parents et proches du défunt, dont plusieurs femmes en pleurs. Les ministres guinéens des Affaires étrangères et de la Jeunesse, Mamadi Touré et Mouctar Diallo, et un représentant de l’ambassade de France à Conakry étaient également présents.
Cérémonie à l’université Sonfonia

« Le gouvernement guinéen suit de très près l’évolution de l’enquête pour élucider le mobile de ce crime odieux. Nous sommes convaincus que justice sera rendue car les crimes racistes ne peuvent être tolérés », a déclaré le chef de la diplomatie guinéenne.

A la suite de l’agression contre Mamoudou Barry, un homme a été interpellé et hospitalisé en raison de problèmes psychiatriques.

Le représentant de l’ambassade de France, Fabien Talon, a dit être porteur d’une lettre de condoléances du président français Emmanuel Macron à son homologue guinéen, Alpha Condé, et au peuple de Guinée.

Avec RFI

Catégories:Societé