«Le nombre de journalistes tués demeure élevé», déplore RSF

www.guinee24.com - - Societé

 

Le 2 novembre est la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes. Tous les ans, cette journée est l’occasion de faire le point sur la situation de la presse dans le monde.

Pour en parler avec nous, Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans Frontières (RSF) est notre invité.

« Il est très clair que tous les journalistes qui travaillent sur des sujets sensibles, y compris dans les pays en paix, sont de plus en plus la cible d’assassinats, y compris sur le territoire européen où des journalistes d’investigation ont été tués... ».

Avec RFI

Catégories:Societé