Madagascar: Rajoelina élu président selon les résultats officiels provisoires

www.guinee24.com - - Politique

 

A Madagascar, les résultats officiels provisoires publiés par la Commission électorale nationale indépendante donnent Andry Rajoelina gagnant de l'élection présidentielle du 19 décembre. L'ancien président de la Transition est arrivé en tête avec 55,66% des voix. Son adversaire Marc Ravalomanana obtient 44,34% des suffrages. Andry Rajoelina, 44 ans, est bien connu des Malgaches, puisqu'il a déjà été maire de la capitale en 2007 et a dirigé le pays pendant cinq ans, de 2009 à 2013.


A Madagascar, Andry Rajoelina remporte la présidentielle. Les résultats provisoires ont été annoncés par la Commission électorale : l’ancien président malgache bat son rival, un autre chef d’Etat, Marc Ravalomanana.

C’est un résultat sans surprise : Andry Rajoelina arrive en tête, avec 55,66% des voix et Marc Ravalomanana obtient lui 44,34% des voix. Quant au taux de participation, il est plus faible qu’au premier tour, s’élevant à 48%.

La cérémonie de proclamation des résultats s’est déroulée dans les locaux de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pendant une heure et demie, sous une chaleur de plomb et un parterre bondé. Etaient présents l’ambassadeur de France, la mission d’observation électorale de l’Union européenne, l’Union africaine et l’ambassadeur de Chine, entre autres.

Ravalomanana va déposer un recours

Andry Rajoelina était lui assis au premier rang, le visage fermé, cheveux gominés et cravate orange –  la couleurs de son parti. A côté de lui se trouvait une chaise vide, prévue pour Marc Ravalomanana, absent de la cérémonie lors de la proclamation des résultats.

Le vainqueur selon les résultats provisoires s’est ensuite exprimé rapidement en malgache à l’issue de la cérémonie. Il a remercié la population et a appelé à l'apaisement jusqu'à la proclamation des résultats définitifs par la Haute Cour constitutionnelle.

« Je remercie tout le peuple malgache qui m’a donné sa confiance et même pour vous qui avez voté pour un autre candidat, a-t-il déclaré. Voilà mon message : on a besoin de calme. Le peuple malgache n’a pas besoin de troubles. Les Malgaches ont besoin d’un leader qui a la sagesse, un leader qui rassemble et uni tout le peuple malgache. Et je remercie tout le peuple malgache car les yeux du monde entier sont tournés vers nous actuellement. »

Andry Rajoelina a également répondu aux accusations de fraude de la part de son challengeur : « Je ne suis pas un tricheur, je ne sais pas tricher. J’ai mené au premier tour comme au second. »

Avec JA

Catégories:Politique