MASPFE - L’autonomisation de la Femme guinéenne, un pilier majeur de la politique du gouvernement

www.guinee24.com - - Societé

 

Conakry le 1er août 2018 – Le Premier Ministre Chef du Gouvernement a présidé ce mercredi le lancement officiel de la formation de 500 jeunes filles dont 300 dans les filières du crochet d’art, de la broderie, de la couture, du tissage des perles, et de 200 en informatique de base.


  

Piloté par le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’enfance, ce programme est soutenu par le Gouvernement de la République Populaire de Chine ; le Système des Nations Unies à travers l’UNFPA et le PNUD, ainsi que le Ministère des Télécommunications et de l’Economie Numérique.

 

Telle que prônée par le Président de la République, l’autonomisation de la femme et de la jeune fille est partie intégrante de la politique de développement économique de notre pays. Cet ambitieux programme en faveur des femmes de Guinée cadre parfaitement avec cette vision. Ces formations qualifiantes qui sont lancées aujourd’hui, ont déjà permis à 300 jeunes filles de se soustraire de la pauvreté et de la vulnérabilité. Ces jeunes femmes et filles provenant à majorité des zones rurales ont bénéficié d’équipements et de mesures d’accompagnement nécessaires à leur auto emploi dans divers métiers.

 

« La politique de Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat a permis la construction et la réhabilitation d’une vingtaine de Centres d’Autonomisation et de Promotion des Femmes et Filles avec 80% dans les régions administratives du pays.  Dix de ces centres ont été équipés en matériels de couture, de coiffure, de broderie, de restauration, de saponification, de teinture et de 100 ordinateurs en vue de l’accès à l’outil informatique et aux marchés » a déclaré la Ministre de l’action Sociale. Au regard de la diversité de l’origine des apprenantes ciblées par la formation multisectorielle, la Ministre Diaby Sylla Mariama a précisé que cette initiative est en parfaite harmonie avec la vision du Premier Ministre, Chef du Gouvernement car ce dernier, insiste constamment sur la nécessité d’en faire une croissance inclusive, au bénéfice de l’ensemble de nos populations.

 

Présent au démarrage de ce programme, le Premier Ministre dira au nom du Président de la République que l’agenda gouvernemental a mis en priorit les femmes guinéennes en ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie à la base. « L’autonomisation des femmes est une priorité pour le gouvernement. Des moyens ont été déployés aussi bien par les partenaires au développement que par le Gouvernement guinéen de manière à permettre que ce programme puisse très rapidement rendre autonomes des milliers de femmes et de jeunes filles de ce pays » a affirmé Ibrahima Kassory Fofana.

 

Poursuivant, le Premier Ministre a indiqué que les motivations des autorités guinéennes sont fondées sur la conviction noble qu’investir dans l’autonomisation des femmes et des filles, c’est lutter contre la pauvreté dans notre pays pour un développement durable.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Catégories:Societé