Média: le journaliste marocain Taoufik Bouachrine condamné à 12 ans de prison ferme

www.guinee24.com - - Societé

 

Le journaliste Taoufik Bouachrine, ex-directeur du journal Akhbar Al Yaoum, a été condamné à douze ans de prison ferme et à 200 000 dirhams d’amende par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. C’est ce que rapporte l’Agence de Presse africaine.

 

Le journaliste était poursuivi entre autres pour « traite d’êtres humains, par l’exploitation d’une situation de vulnérabilité ou de besoin et le recours à l’abus d’autorité, de fonction ou de pouvoir à des d’exploitation sexuelle, ou le recours à d’autres formes de contrainte, commis à l’encontre de deux personnes en réunion, attentat à la pudeur avec violence, viol et tentative de viol ».

 

Des chefs d’accusation particulièrement lourds. Toutefois, les avocats de Taoufik Bouachrine jugent la peine trop sévère et ont annoncé qu’ils vont faire appel.

 

Avec Ecofin

 

 

Catégories:Societé