Médias: la première journée porte ouverte de la HAC lancée

www.guinee24.com - - Societé

 

La Haute autorité de la Communication (HAC) a lancé, mercredi, 22 mars 2019, les premières journées portes ouvertes afin de se donner plus de visibilité au sein de l’opinion publique.

 

Ce projet de journées portes ouvertes permettra de dissiper les préjugés et autres conceptions au sujet de l’institution et de sa mission. Ces journées sont motivées par la nécessité de faire mieux connaître la HAC au grand public. Il est né du constat que l’opinion a une image peu reluisante de l’institution.

La cérémonie a connu la présence outre, les commissaires de cette institution, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, général  Bouréma Condé, les responsables des structures de médias public et privé de la place.

Pour la transparence et le pluralisme de la presse, la HAC a qualité de veiller au respect, par les organes de presse ; des obligations prévues par les lois et règlements en matière de communication. Cet organisme de régulation, jouit de la personnalité morale et de l’autonomie financière.

Dans son discours de lancement, la présidente Martine Condé a indiqué qu’avec le développement des technologies numériques, la mission du régulateur des médias devient plus complexe.

Les défis de la régulation en ces premières années du 21e siècle sont nombreux. Pour y faire face, la HAC a notamment mis en place un système de monitoring audiovisuel par Internet (SYSMAPI). Il permet de suivre en temps réel les radios et télévisions, d’enregistrer les contenus diffusés et de les conserver. Il est renforcé par la création, il y a deux ans, des points focaux dans les régions administratives, selon la présidente de la HAC.

AGP/22/05/019     -      AKT/ABD/JPO

Catégories:Societé