Projet Energie OMVG : 31 jeunes guinéens signent des contrats de travail à durée déterminée

www.guinee24.com - - Économie

 

Dans le cadre du projet d’interconnexion de l’organisation de mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), 31 jeunes guinéens viennent de signer des contrats de travail à durée déterminée pour le compte du comité national de suivi et des comités locaux de coordination et de suivi de Guinée.


La cérémonie de signature a eu ce lundi 16 avril 2018, à Conakry en présence du ministre de l’Energie et de l’Hydraulique ainsi que de ceux en charge de l’Environnement des Eaux et  Forêts, de la Ville et de l’Aménagement du Territoire et, du Haut commissaire de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie.

En effet, ces 31  jeunes  guinéens ont été recrutés par avis d’appel à candidature. Ils  travailleront tous pendant la durée du projet sous la responsabilité de la Cellule nationale de l’O.M.V.G en Guinée. Dans l’accomplissement de leurs activités ils côtoieront l’ingénieur conseil en charge de la mise en œuvre du projet.  Leurs activités seront encadrées par le coordinateur de l’unité de gestion du projet.

Selon Elhadj Lansana Fofana, Haut commissaire à l’O.M.V.G : « ce projet énergie de l’O.M.V.G dont nous célébrons la cérémonie officielle de signature des contrats avec 31 jeunes, comprend un réseau d’interconnexion de 1 700 km de lignes haute tension  de 225 KV ; 15 postes hautes et moyennes tensions dont 5 en Guinée ; 2 centres de dispatching à Kaleta et à Sambangalou,  d’une capacité de transit de 800 MW en boucle et disposant de 36 paires de fibres optiques pour le développement des télécommunications. Il permettra de relier les réseaux électriques des 4 pays membres de l’O.M.V.G. Son coût est d’environ 722 millions USD entièrement financés par les partenaires techniques et financiers ainsi  que les Etats membres de l’O.M.V.G.  Un aménagement hydroélectrique (AHE) multi-usages de Sambangalou, d’un coût de 380 millions  d’euros, d’une puissance de 128 MW et d’un productible annuel de 402 GWH. Il permettra également l’irrigation de  90 000 ha de terre dans le bassin  versant du fleuve Gambie

Pour le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique,  Checik Talibé Sylla, ce contrat de travail a été élaboré suite à un long processus de sélection des jeunes guinéens pour tenir compte effectivement des directives du président de la République en ce qui concerne le contenu local.  «Dans l’exécution donc de ce contenu, il y aura de la sous-traitance avec les grandes entreprises qui seront chargées d’exécuter les travaux de la ligne et du suivi du comité national de suivi  et des comités locaux ».

Enfin il invite, ces nouveaux travailleurs de l’OMVG à bien vous concentrer, sur leur mission afin s’approprier de fructueuse  expériences  dans la mise en œuvre  des projets transfrontaliers au terme de leurs  contrats, …

Catégories:Économie