Sécuité: la commune urbaine de Dubréka a désormais un conseil local de sécurité

www.guinee24.com - - Societé

 

Face à la recrudescence du grand banditisme et la délinquance juvénile dans la commune urbaine de Dubréka, les ministères de la Sécurité, de l'Administration du territoire et celui de la Justice à travers l'ONG Coginta ont installé jeudi, 17 janvier un conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) dans cette localité.


Ce conseil présidé par le Maire de la commune urbaine, Elhadj Alsény Bangoura est composé de 20 membres, issus de la société civile, de l'administration du territoire, de la police, de la gendarmerie, de la justice, des opérateurs économiques et des conservateurs de la nature. Ils ont été choisis après trois jours de concertation entre les différentes couches sociales de la commune.

Ce conseil est une plateforme communale de prévention sécuritaire née de la doctrine de la police de proximité, un projet du programme de la réforme des forces de sécurité engagée en 2013 en Guinée.

La mission du CLSPD sera de se réunir régulièrement pour faire un diagnostic commun des problèmes de sécurité sur le territoire communal ; imaginer ensemble des actions qui répondent à l'insécurité, les intégrer à un plan de local sécurité et de prévention de la délinquance approuvée par tous ; et, assurer le suivi du plan dans la durée, selon COGINTA.

A rappeler que les CLSPD sont régis par l'arrêté conjoint 3887 des ministères de la Sécurité et de la Protection Civile et celui l’Administration du Territoire ; un document juridique de référence qui les encadre en posant les bases des attributions, de l'organisation, de la composition et du fonctionnement des dites structures qui sont financées par l'Union européenne à travers le 11ème Fonds européen de développemnt (FED).

AGP

Catégories:Societé