SGAR : le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana invite les religieux à prôner la paix et quiétude sociale

www.guinee24.com - - Societé

 

Conakry 10 Mai 2019 - Le Premier ministre, Chef du Gouvernement a présidé ce vendredi la cérémonie d’ouverture de la 38ème édition du concours national de lecture, d’interprétation et de mémorisation du Saint Coran.

Ce concours national qui regroupe 184 candidats venus des foyers coraniques, des centres de mémorisation, des 33 préfectures de la Guinée et des 5 communes de la capitales a connu la présence de la Premier Dame de la République Hadja Djènè Condé et vise principalement à inciter les jeunes a non seulement mémoriser le saint coran mais aussi de pratiquer correctement la religion musulmane.  

D’entrée de jeu, l’honneur est revenu à Adama Sanoh lauréat du concours international de lecture du Saint Coran qui a eu lieu au Koweït de réciter quelques versets du Coran pour annoncer l’ouverture officielle de cette 38ème édition.

Prenant la parole, le Secrétaire Général des Affaires Religieuses a précisé qu’apprendre le Coran et d’enseigner aux autres est très méritoire en islam. C’est  pourquoi la ligue islamique accorde un grand intérêt à la lecture, surtout quand il s’agit de la période de jeûne.  L’occasion a été saisie par Aly Jamal Bangoura pour féliciter une fois de plus l’heureux gagnant du concours mondial qui a eu lieu au Koweït.

Pour sa part, le Premier ministre, Chef du Gouvernement a rappelé que ce concours s’inscrit en droite ligne des préoccupations du Gouvernement et du Président  de la République comme un enseignement et à l’éducation, un degré de priorité. Selon lui, l’interprétation du Saint Coran est partie intégrante de l’éducation dans sa contribution significative à l’éducation morale et spirituelle du citoyen.

Poursuivant, Ibrahima Kassory Fofana a invité l’ensemble des acteurs musulmans à respecter le contexte de la religion islamique qui subit aujourd’hui dans le monde des actes radicaux et non appréciable au nom de l’islam. Pour se faire, il a demandé aux acteurs musulmans de prôner l’an paix, la quiétude sociale qui constitue le sens propre de l’islam pour un développement socio-culturel de la Guinée.

Il faut préciser qu’une délégation des aveugles et malvoyants à travers deux de leurs représentantes ont interprété la lecture du Saint Coran en écriture braille, avant de recevoir des mains du Premier ministre, Chef du Gouvernement cinq cartons de Saint Coran en écriture braille.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Catégories:Societé