TIC: les acteurs du numérique interpellés sur la nécessité de rejoindre le point d’échange internet national

www.guinee24.com - - Societé

 

Depuis le 8 juillet 2019, les acteurs guinéens du numérique prennent part à un atelier de vulgarisation sur le point d’échange internet national, construit par le gouvernement et mis en service en février 2018.

Au cours de la rencontre de cinq jours, organisée à Kaloum, avec l’appui d’Internet Society, les participants informés sur les aspects technique, sécuritaire et économique du fonctionnement d’un point d’échange internet (IXP) seront surtout interpellés sur la nécessité de s’interconnecter localement pour promouvoir l’échange de trafic internet en local.

Aboubacar Kourouma, le représentant guinéen d’Internet Society a d’ailleurs souligné à l’ouverture des travaux que l’atelier permettra de démystifier l’IXP afin que les acteurs locaux du secteur TIC et télécoms ne pensent pas qu’il est réservé uniquement aux techniciens. «?C’est une infrastructure qui peut développer l’économie numérique localement. Lorsque nous aurons suffisamment de contenus et que nos producteurs de contenus seront connectés via l’IXP, les utilisateurs guinéens de l’internet auront facilement et rapidement accès aux données qui sont stockées au lieu d’aller les chercher à l’international. Même si l’internet est coupé dans notre pays, les auditeurs ou les téléspectateurs guinéens pourront avoir accès à leurs médias?».

Le GIXP est l’une des infrastructures de télécommunications construites dans le cadre du projet African Exchange Internet System (AXIS) lancé en 2011 et fruit de la coopération entre la Commission de l’Union Africaine (UA) et Lux-Development, l’agence luxembourgeoise pour la coopération au développement. AXIS est cofinancé par le Fonds fiduciaire Union Européenne-Afrique pour les infrastructures et le gouvernement luxembourgeois.

Avec A. Ecofin

Catégories:Societé