Tunisie : quand l’état de santé du président Essebsi et des dirigeants de l’Assemblée suscite le malaise

www.guinee24.com - - Politique

 

Les malaises du président de la République et du vice-président de l’Assemblée - après l'hospitalisation du titulaire du poste - suscitent la confusion depuis la fin de semaine dernière en Tunisie. Un imbroglio qui interroge, alimenté par les rumeurs et les démentis informels.

 

Depuis la semaine dernière, l’état de santé des hommes forts de l’exécutif et du législatif fait beaucoup de bruits.

Après le malaise qu’a eu Abdelfattah Mourou, premier vice-président de l’assemblée des représentants du peuple (ARP), suite à un échange houleux au parlement, et l’hospitalisation de Mohamed Ennaceur, président de l’ARP, c’est l’hospitalisation du président de la République, Béji Caid Essebsi qui a provoqué un tollé.

Entre interrogations sur leurs états de santé et les tentatives d’éclaircissement sur les raisons d’hospitalisation, les rumeurs vont bon train poussant les porte-paroles à réitérer leurs déclarations.

Le tout, dans une atmosphère tendue suite à l’adoption du très controversé code électoral et les nombreuses tensions que suscitent les prochaines élections législatives et présidentielle, prévues en octobre et décembre 2019.

Avec J.A

Catégories:Politique