Une délégation sénégalaise à Sékhoutouréya : La réouverture des frontières au centre des discussions

www.guinee24.com - - Politique

 

Le Président de la République, Pr Alpha Condé a reçu en audience ce lundi, 29 décembre 2014 au Palais Sékhoutouréya, une délégation sénégalaise forte de 5 ministres. Les entretiens entre le chef de l’Etat et cette délégation ont porté sur l’ouverture des frontières que le Sénégal a fermées avec la Guinée suite à l’apparition de la fièvre hémorragique à virus Ebola dans notre pays en mars 2014. Pour cela, cette délégation sénégalaise est venue travailler avec les cadres guinéens pour mettre en place une feuille de route permettant d’avoir des frontières sécurisées entre les deux pays dans le cadre de la lutte contre Ebola.

A l’issue des échanges avec le Président Alpha Condé,  Hawa Marie Coll Seck, ministre de la Santé et de l’Action sociale est revenu sur l’objet de la visite de la délégation sénégalaise à Sékhoutouréya : « Nous avons eu le plaisir d’être reçu par son excellence, M. le Président de la République. Nous étions porteurs du message du Président Macky Sall de la République du Sénégal. Message d’amitié, de fraternité. Mais également un message qui posait le problème de l’ouverture des frontières entre le Sénégal et la Guinée. Nous avons en effet ouvert les frontières maritimes et les frontières aériennes. Et nous sommes là aujourd’hui pour discuter avec nos collègues guinéens sur l’ouverture des frontières terrestres et voir quelles seront les modalités pratiques pour cela. Nous allons donc en discuter tout à l’heure et nous reviendrons voir M. le Président de la République pour, peut être lui montrer notre feuille de route par rapport à cela.

Je voudrais dire que nous avons été particulièrement comblés d’être reçus par M. le Président de la République qui a vraiment montré sa disponibilité et également une grande coopération par rapport à cette épidémie tant au niveau de la Guinée qu’au niveau de la sous-région et une compréhension très claire du problème, de la nécessité d’endiguer cette épidémie. Nous allons donc  faire des séances de travail avec nos différents homologues et j’espère à la fin, comme je le dis au départ, nous pourrons avoir un plan d’action qui nous permet d’aller vers l’essentiel. Nous sommes ici entant que ministre de la Santé et de l’Action sociale accompagnée de collègues membres de la délégation sénégalaises : le ministre des Transports aériens et du Tourisme, le ministre des Infrastructures et du transport terrestres, le ministre de l’Intérieur, le ministre de l’Economie maritime. Donc tous ces ministres avec leurs collaborateurs dont de hauts cadres sénégalais comme le Général de la Gendarmerie et l’Inspecteur général de la police. Voilà tous ces cadres qui sont là. Des cadres de système de santé, coordonnateur du centre d’urgence dans le cadre de la lutte contre Ebola. C’est pour dire que c’est une grande délégation qui est venue pour travailler et j’espère que nous pourrons avoir comme je le disais, une feuille de route qui nous permet d’arriver vers l’objectif d’ouverture sécurisée, comme l’a bien dit M. le Président de la République, il faut que nous sécurisions nos frontières. Voilà ce que je voulais en attendant d’avoir une réunion plus approfondie ».

BS pour guinee24.com

Catégories:Politique