capacité d'emprunt
Finance

Capacité d’emprunt : définition et mode de calcul

L’emprunt consiste à recourir à une institution financière ou un tiers pour prêter de l’argent. Afin de s’assurer qu’il sera en mesure de rembourser sa dette, l’emprunteur doit au préalable déterminer sa capacité d’emprunt. Parallèlement, le futur créancier s’intéresse à ce paramètre avant d’accorder un prêt. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce point.

Qu’est-ce que la capacité d’emprunt ?

La capacité d’emprunt représente le montant maximum qu’un emprunteur peut obtenir dans le cadre d’un prêt. Elle est déterminée grâce à ses revenus, ses charges et la durée du remboursement. En effet, un calcul est effectué afin d’établir la somme que le débiteur est en mesure de payer tous les mois. Ainsi, en prenant en compte le capital à rembourser et les intérêts, la capacité d’endettement est obtenue. Le remboursement intègre également les assurances et autres frais liés au prêt. Par conséquent, l’emprunteur doit considérer le taux d’intérêt « tout compris » pour déterminer le capital à emprunter. L’âge de ce dernier constitue aussi l’un des éléments à prendre en compte. C’est aussi le cas du montant de l’apport personnel.

Définition de la capacité d'emprunt

Comment calculer sa capacité d’emprunt ?

L’emprunteur doit d’abord évaluer tous ses revenus réguliers (salaires, rentes, allocations, pensions, etc.). Dans le cas d’un entrepreneur, il se sert de son résultat annuel. En outre, il est possible d’ajouter un co-emprunteur (conjoint par exemple). Dans ce cas, les revenus de ce dernier sont additionnés au calcul de la même manière que ceux de l’emprunteur. Ensuite, si celui-ci dispose d’une épargne, il peut constituer un apport personnel. Après cette étape, il doit déterminer ses charges (loyer, consommation, crédits, pensions, rentes, impôts et taxes, etc.) et le reste à vivre. Celui-ci correspond aux sommes allouées aux loisirs, à l’habillement, à la scolarité, etc.

Ainsi, la différence entre le total des revenus et le total des charges correspond à la capacité de remboursement. Cependant, la capacité d’emprunt prend en compte le taux d’endettement maximal prévu (35 %). Par conséquent, la différence entre le revenu net et les remboursements est multipliée par 35 %. Capacité d’emprunt = (revenu net – remboursements de crédits) * 35 % La capacité de remboursement peut être ainsi supérieure à la capacité d’emprunt. Par ailleurs, les établissements de crédit peuvent, sur 20 % de leurs dossiers, dépasser le taux d’endettement maximum.

calcul de la capacité d'emprunt

Comment déterminer la capacité d’emprunt avec un simulateur ?

Plusieurs plateformes proposent des calculateurs de crédits. Ces simulateurs permettent de déterminer sa capacité d’endettement pour un crédit conso, un projet immobilier, etc.

La méthode proportionnelle

Pour cette méthode, il suffit de renseigner le taux d’intérêt annuel du prêt, la durée du remboursement et le montant des mensualités. De manière automatique, l’outil fournit le capital qu’il est possible d’emprunter et le coût de ce dernier. L’utilisateur peut ajuster les paramètres pour augmenter ou baisser sa capacité d’endettement. Par exemple, en augmentant le montant des mensualités ou la durée du prêt, il augmente sa capacité d’emprunt. De la même manière, une augmentation du taux d’intérêt conduit à une baisse de cette possibilité. C’est cette méthode de calcul dite proportionnelle qui est le plus souvent utilisée pour les crédits immobiliers.

Le calcul par le budget et le taux d’endettement

Certains calculateurs d’endettement se servent du budget de l’utilisateur et de ses emprunts pour effectuer le calcul. Il fournit d’abord le montant de ses revenus mensuels ou annuels net. Ensuite, il renseigne le montant des mensualités de ses crédits au cours. Le système détermine ainsi son taux d’endettement.

En milieu bancaire, ce paramètre est utilisé pour évaluer la capacité du client à contracter un autre emprunt. Pour savoir combien il est en mesure d’emprunter, l’utilisateur doit prendre en compte plusieurs paramètres. En plus, sa capacité d’endettement est limitée par un taux plafond. C’est le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) qui fixe périodiquement ce taux d’endettement maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.